Le long de la côte pacifique, sur la CA-1…

Voici une des plus belles parties de notre roadtrip californien : la Route 1 entre Los Angeles et San Francisco.

IMG_1733

Cette route faisait partie pour moi des incontournables du voyage. Et à nos yeux, elle vaut largement les heures de route supplémentaires pour remonter à San Francisco au lieu de repartir de Los Angeles, comme beaucoup le font. On n’a vraiment pas regretté!

On a choisi d’accélérer le pas sur la première partie de la route, c’est-à-dire de LA à San Simeon, pour mieux profiter de San Luis Obispo et Morro Bay en fin de journée. On a donc emprunter le Highway 1, la voie rapide qui longe la côte et offre également des vues panoramiques. On est parti juste après la visite des Studios Warner Bros à LA en fin de matinée, et on est arrivé un peu avant 15h à San Luis Obispo. C’est une très jolie petite ville, où nous avons pris notre temps pour faire un peu de shopping et s’asseoir en terrasse pour goûter à la très bonne bière locale (Tap it – IPA). Vous y trouverez aussi une des nombreuses missions espagnoles qui bordent la route 1.

la mission espagnole de San Luis Obispo

On a ensuite continué vers Morro Bay et son gigantesque rocher. C’est un joli petit port de pêche avec quelques restos qui longent la baie, très sympa! On n’en a pas beaucoup profité car il était un peu tard et on avait encore des courses à faire avant de rentrer au motel.

IMG_1580 IMG_1577 IMG_1584 IMG_1608 IMG_1602 IMG_1595

Le lendemain matin, on part de bonne heure car cette fois, on va longer l’océan sur la CA-1 😃

Il est 8h et dès les premiers miles on est totalement émerveillé :

IMG_1621

Juste après la sortie de San Simeon, on s’est arrêté au Memorial de William Hearst, une petite plage classée parc d’état. Vous pourrez également visiter le Hearst Castle qui se trouve un peu plus haut. L’atmosphère si tôt le matin nous a laissé sans voix :

IMG_1637 IMG_1646 IMG_1648

La brume du matin est très présente tout le long de la côte. On devine tout juste l’océan à certains endroits, et dès lors qu’on s’arrête, c’est magique!

IMG_1675 IMG_1681 IMG_1689

Comme au Elephant Seal Roockery où on a eu la chance d’observer des lions de mer dans leur environnement naturel. C’est la période de migration, ils rejoignent les eaux plus chaudes du sud de la Californie.

IMG_1655 IMG_1664 IMG_1653 IMG_1668

Ici un autre Vista Point, le Piedras Blancas Lighthouse :

IMG_1758

On arrive peu après à Julia Pfeiffer Burns State Park, où nous partons faire une petite balade pour admirer la plage de McWay Cove. Il y a une très beau point de vue en hauteur (car la petite crique n’est accessible qu’en bateau) qui permet de voir la fameuse cascade. Une vraie carte postale!

IMG_1731 IMG_1736 IMG_1746

Si vous avez le temps, faites la randonnée « Pfeiffer Fall Trail » ; elle vous emmène au milieu d’une forêt de séquoias (env. 1h).

Nous approchons ensuite du Parc National de Big Sur, immense espace sauvage avec seulement quelques lodges au bord de la route. Vous pourrez vous arrêter à la Big Sur Coast Gallery pour voir des oeuvres d’art contemporain, ou encore à la Henry Miller Library sur les traces du célèbre écrivain. Sans oublier de faire une petite pause au Nepenthe Bar Restaurant pour profiter de la vue panoramique!

IMG_1702 IMG_1705 IMG_1714 IMG_1723

On arrive ensuite au Bixby Bridge, premier pont construit sur la route 1 pour permettre de relier San Francisco à Big Sur.

IMG_1767 IMG_1762 IMG_1727

Le prochain point de vue est encore grandiose… On entre dans un autre State Park, le Point Lobos SP. Les paysages sont très sauvages, c’est incroyable.

IMG_1785 IMG_1772 IMG_1776

Arrêt à Carmel-by-the-sea pour le déjeuner. J’avais repéré un petit resto de poisson, le Flaherty’s, où on a très bien mangé. Fish and chips et lobster bisque 🍴

IMG_1790 IMG_1789 IMG_1797 IMG_1801

Le village, dont Clint Eastwood a été le maire, est un charmant petit port où vous pourrez flâner un peu avant de repartir.

Notre route se poursuit vers Monterey mais nous manquons de temps pour visiter. Nous reviendrons!

IMG_1807

Le retour vers San Francisco se fait par les terres, nous quittons à regrets cette fabuleuse route 1 en imaginant déjà y revenir un jour.

Publicités

Kick your ass on Road 66

Un roadtrip dans l’ouest américain n’était pas possible sans emprunter une portion de cette route mythique, the Mother Road!

20150614_134403

Nous lui avons consacré une journée entière 😉 de Williams, Arizona à Needles, à la frontière avec la Californie.

IMG_0819

Après une nuit au motel 6 East de Williams (que je recommande), nous commençons notre périple par un « American breakfast » dans un vieux diner de la ville. Banquettes en faux cuir, café filtre à volonté, habitués au comptoir avec leur journal, et au menu le « Today’s special » ☕️ : pancakes, œufs, bacon!

IMG_0810 IMG_0807 IMG_0804

C’est un peu mieux réveillés et le ventre plein que nous prenons la route en direction de Seligman. On aperçoit les premiers panneaux Route 66, ça y est, on y est!!

IMG_0820

Seligman est une étape super sympa, c’est d’ailleurs un des endroits que j’ai préféré sur cette route. On y trouve plein de vieilles voitures américaines exposées devant les boutiques de souvenirs (qui ont toutes un coin café et des toilettes… très pratique!). C’est l’occasion de rapporter des tonnes de souvenirs à l’effigie de la Route 66, et en plus à bons prix.

IMG_0822IMG_0830 IMG_0827 IMG_0833 IMG_0843 IMG_0839 IMG_0873

Ne manquez pas le Rusty Bolt, à la déco extérieure complètement décalée.

IMG_0860 IMG_0863 IMG_0867 IMG_0864

Nous reprenons la route après une petite heure de visite.

IMG_1024 IMG_0961

Arrêt suivant au General Store d’Hackberry. Plus typique, tu peux pas!  J’ai adoré cet endroit pour son atmosphère ancrée 50 ans en arrière. La déco est super, a l’intérieur comme à l’extérieur. La façade est d’ailleurs le spot le plus photographié pour les magazines de voyage 😉 Il y a une magnifique Corvette rouge garée devant, de vieilles pompes à essence, et plein de reliques entreposées dans une grange à côté du magasin. C’est presque un musée! Pour les amateurs de plaques d’immatriculation, ils vendent un grand nombre de plaques vintage (env 10$). Levez la tête, le plafond en est recouvert!

IMG_0904 IMG_0905 IMG_0915 IMG_0923 IMG_0952

Notre route se poursuit ensuite vers Kingman où nous arrivons pour déjeuner.

IMG_0970

Au risque de passer pour des touristes, que nous sommes!, nous avons mangé au Mr D’z Route 66 Diner : ambiance fifties à fond, jukebox, Elvis, banquettes rouges… Les serveuses sont très sympa et on y mange de bons burgers/salades accompagnés d’un litre de coca 😜 (ils ne servent pas d’alcool). Une petite pause très agréable!

IMG_0973 IMG_0986

A l’intérieur du Visitor Center (juste en face du Mr D’z Diner), se trouve un musée sur l’histoire de la Route 66. La visite n’a rien de très intéressant… mais l’entrée coûte 4$ par adulte et profite à une association, donc si vous avez le temps, faites-le, sinon n’ayez pas de regrets! Par contre, le Visitor Center vaut le détour, il est installé dans la Power House, une ancienne centrale électrique et il est plutôt bien fourni en documentation. De l’autre côté de la route, vous verrez la vieille locomotive qui reliait autrefois Kansas City à Los Angeles.

IMG_0996 IMG_1000 IMG_1008 IMG_0994

Le temps passe vite et la chaleur commence à être pesante, nous reprenons donc notre grosse américaine en direction d’Oatman. Cette portion de route s’avère beaucoup moins bien entretenue et surtout très sinueuse. Elle offre néanmoins de magnifiques panoramas et vous roulerez sur le fameux logo « Route 66 »! Nous nous sommes bien sûr arrêtés pour prendre THE photo 😉 Il faisait tellement chaud (près de 110 degrés Fahrenheit,  soit 43 degrés Celsius quand même…) que je pouvais à peine poser mes mains sur l’asphalte!

IMG_1029IMG_1045 IMG_1039 IMG_1061 IMG_1069 IMG_1081

Enfin arrivés a Oatman, la chaleur est juste insupportable, ce qui n’a pas été très favorable à notre appréciation de l’endroit. Il faut être honnête. C’est en réalité un « bled-rue » comme dit le Routard. Il s’est transformé en village-fantôme après la construction de l’Highway 40, qui avait pour but de faciliter la circulation dans cette région. Il tente de renaître aujourd’hui grâce au tourisme mais reste tout de même très isolé, en plein cœur des montagnes et du désert. Vous y verrez des ânes en liberté, ils viennent quémander de la nourriture auprès des voitures qui traversent le village! Si vous voulez y passer un peu plus de temps, vous pouvez aller faire un tour au vieux saloon ou assister à un spectacle de rue.

IMG_1087 IMG_1092 IMG_1101 IMG_1094 IMG_1105

C’était notre dernier arrêt le long de l’historique Route 66 car nous avons encore beaucoup de miles à parcourir avant de rejoindre Pomona, en banlieue de LA pour notre étape de ce soir. Nous roulons jusqu’à Needles puis rejoignons le Highway 40 pour gagner du temps.

Notre journée de route s’achève après 7h passées au volant, mais c’est ça un roadtrip, non?